Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Perles de la justice!

Publié le par fethiok




Etiez
-vous seul, ou sans personne pour vous accompagner ?

. . .

Vous a-t-il tué ?

. . .

Combien de fois vous êtes-vous suicidé ?

. . .

Etiez-vous présent quand on vous a photographié ?

. . .

A quelle distance les véhicules se trouvaient-ils l'un de l'autre au moment de la collision ?

. . .

Et vous y êtes resté jusqu'au moment de votre départ, n'est-ce pas ?

. . .

Q. M. Slattery, vous avez fait un voyage de noce très luxueux, n'est-ce pas ?
R. Je suis allé en Europe, monsieur.
Q. Et vous y avez amené votre nouvelle épouse ?

. . .

Q. Pouvez-vous nous décrire cette personne ?
R. Il était de taille moyenne et portait une barbe.
Q. Etait-ce un homme ou une femme ?

. . .

Q. Donc, la date de conception est le 8 août ?
R. Oui.
Q. Et que faisiez-vous à ce moment-là ?

. . .

Q. Etes-vous qualifié pour fournir un échantillon d'urine ?
R. Je le suis depuis ma tendre enfance.

. . .

Q. N'est-ce pas dans le fracas que vous avez été atteint ?
R. Non. J'ai été touché entre le fracas et le nombril.

. . .

Q. Docteur, combien d'autopsies avez-vous exécutées sur des personnes mortes ?
R. Toutes les autopsies que j'ai faites l'ont été sur des personnes mortes.

. . .

Q. Vous rappelez vous de l'heure qu'il était quand vous avez examiné le corps ?
R. L'autopsie a commencé vers 20h 30.
Q. Et M. Dennington était mort à ce moment-là ?
R. Non. Il était assis sur la table et se demandait bien pourquoi je faisais une autopsie.

. . .

Enfin, la dernière et non la moindre:

. . .

Q. Docteur, avant de faire l'autopsie, avez-vous vérifié le pouls ?
R. Non.
Q. Avez-vous vérifié la pression sanguine ?
R. Non.
Q. Avez-vous vérifié s'il respirait ?
R. Non.
Q. Mais comment donc pouviez-vous être certain qu'il était mort quand vous avez entamé l'autopsie ?
R. Parce que son cerveau se trouvait dans un bocal, sur mon bureau.
Q. Mais le patient n'aurait-il pas pu être en vie quand même ?
R. Il se peut bien qu'il ait été en vie, en train de pratiquer le droit quelque part !

 

Voir les commentaires

Un agent de la CIA impliqué dans le viol de deux algériennes

Publié le par fethiok



Sexe, viols et vidéos à l’ambassade des USA à Alger

Cette affaire qui vient d’éclater à Washington, une semaine après l’investiture de Barack Obama, a tout pour servir de scénario à un thriller. Dedans, tout y est ou presque : d’abord, une affaire de sexe qui implique un agent de la CIA appointé dans un pays musulman, l’Algérie en l’occurrence. Ensuite, des enquêteurs américains qui traquent la vérité sur cet espion, puis des journalistes à l’affût de la moindre révélation pour alimenter leurs lecteurs, enfin le gouvernement US qui se retrouve avec un scandale sur les bras à un moment vraiment inopportun. Bref, un polar comme on les aime à Hollywood. Sauf qu’il ne s’agit pas de fiction, mais de réalité. De quoi s’agit-il au juste ? L’ancien chef de la CIA (Central Intelligence Agency) en Algérie, Andrew Warren, 41 ans, est formellement soupçonné d’avoir drogué et violé deux ressortissantes algériennes dans sa résidence, à l’ambassade des Etats-Unis, à Alger. Renvoyé à Washington par l’ambassadeur, David A. Pearce, cet officier fait actuellement l’objet d’une enquête du département de la Justice qui doit déterminer s’il est coupable ou non des allégations portées contre lui par les deux femmes dont l’identité n’a pas été révélée. Andrew Warren risque d’être traduit devant un grand jury. Révélée mercredi 28 janvier par la chaîne américaine ABC News, l’affaire est prise très au sérieux aussi bien au département d’Etat qu’au sein de la CIA. « L’individu en question est retourné à Washington et le gouvernement US suit l’affaire de près », affirme Robert A. Wood, porte-parole du département d’Etat américain. L’ambassade des USA à Alger confirme l’existence du scandale, mais refuse d’en dire davantage, s’en tenant à la version de l’US Department.

Source:El watan
http://www.elwatan.com/

Voir les commentaires

SAINT-LAURENT-DU-PONT (ISÈRE) Le "chat" tourne mal :

Publié le par fethiok

l'adolescente alerte les gendarmes .

Une jeune fille de 15 ans a eu un très bon réflexe mardi après-midi. Cette adolescente de Saint-Laurent-du-Pont n'a pas hésité à contacter les gendarmes lors d'un "chat" qui tournait mal. Son interlocuteur, un homme qu'elle ne connaissait que sur Internet, risque 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende. Il l'a menacé de révéler des informations personnelles si elle ne se déshabillait pas derrière sa webcam !

Elle accepte de lui donner son numéro de portable

Un "chat", c'est une discussion en temps réel sur Internet. Les ados _ notamment _ adorent; ils s'écrivent des messages via leur ordinateur ou leur téléphone portable, peuvent échanger des photos personnelles et se voir par l'intermédiaire d'une webcam. Ils discutent avec leur camarade de classe qu'ils retrouvent après les cours, des voisins, de la famille, des amis. Les "chats" sont aussi des lieux de rencontre. Les ados peuvent alors échanger pendant des heures avec des inconnus habitant à des centaines ou des milliers de kilomètres.
Anna* est comme toutes les filles de son âge. Après l'école, pendant son temps libre, elle retrouve ses amis sur MSN, un "chat" très fréquenté. Mardi après-midi, elle entame une discussion avec un inconnu, un homme dont elle ignore beaucoup de choses, à commencer par son âge. Mise en confiance par son interlocuteur, elle finit par accepter de lui envoyer son numéro de portable afin de se parler "vraiment" et de faire un peu plus connaissance. "Une information personnelle qu'il ne faut en aucun cas donner à un inconnu", souligne un gendarme de la brigade de Saint-Laurent-du-Pont.

Il la menace pour qu'elle se dévêtisse derrière sa webcam

L'inconnu n'a pas les mêmes intentions. Une fois le numéro en sa possession, il tente de forcer la jeune fille à allumer sa webcam et à se dévêtir. "Si tu ne le fais pas, je fais circuler ton numéro sur le Net..."
"Elle a alors eu une très bonne initiative", commente un gendarme, "elle nous a contactés". En quelques minutes, les militaires se présentent au domicile d'Anna et mettent en place un dispositif afin de localiser l'inconnu. "Elle a continué de discuter avec lui pendant que nous mettions en place notre système. L'inconnu a vite été repéré".

L'homme réside dans l'Est

Il s'agit d'un homme de 24 ans. Il n'habite pas Saint-Laurent-du-Pont, ni l'Isère. Il réside dans l'Est de la France. "Nous lui avons vite signalé qu'il n'avait plus en ligne une jeune fille, mais des militaires. Il ne se rendait pas compte de ce qu'il risquait en menaçant ainsi une jeune fille !" Il pourrait être poursuivi pour "tentative de corruption de mineur", un délit passible de 5 ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.
Certaines associations de défense des enfants sur Internet estiment qu'un enfant sur trois aurait été abordé sexuellement par des adultes lors de "chats". Le cas d'Anna n'est donc pas unique. Un site existe depuis plusieurs années pour aider les parents dans la protection de leurs enfants sur Internet    http://www.protectiondesmineurs.org

http://www.delegation.internet.gouv.fr/mineurs/index.htm





Source:Le Dauphiné libéré.

Voir les commentaires

Élection présidentielle du 8 ou du 9 avril 2009...

Publié le par fethiok

...en Algérie.





Voir les commentaires

Pensée

Publié le par fethiok

En essayant continuellement on finit par réussir. Donc : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.

Voir les commentaires

C'est la grève

Publié le par fethiok

Voir les commentaires

Pensée du jour

Publié le par fethiok

Je veux bien monter sur les barricades pour réclamer la grasse matinée,mais pas avant midi

Voir les commentaires

Pensées de Desproges

Publié le par fethiok

   
 

   

Autobus

Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que lorsqu'on est dedans.

   

Baby-sitter

Adolescent(e)s devant se conduire comme des adultes de façon à ce que les adultes qui sortent puissent se comporter comme des enfants.

   

Banquier

Personne qui est d'accord pour vous consentir un prêt à condition que vous lui apportiez la preuve que vous n'en avez pas besoin.

   

Banquier

Homme secourable qui vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le réclame dès qu'il commence à pleuvoir.

   

Boy-scout

Enfant habillé comme un couillon, dirigé par un couillon habillé comme un enfant.

   

Capitaliste

Personne qui se rend en voiture climatisée de son bureau climatisé à son club climatisé pour y prendre un bain de vapeur.

   

Chandail

Vêtement que doit porter un enfant quand sa mère a froid.

   

Consultant

Personne qui consulte ta montre, te dit l'heure et te fait payer la prestation.

   

Danse

Frustration verticale d'un désir horizontal.

   

Économiste

Expert qui saura demain pourquoi ce qu'il a prédit hier n'est pas arrivé aujourd'hui.

   

Facile

Se dit d'une femme qui a la moralité sexuelle d'un homme.

   

Gynécologue

Personne qui travaille là où les autres s'amusent.

   

Hardware

Partie de l'ordinateur qui reçoit les coups quand le software se plante.

   

Intellectuel

Individu capable de penser pendant plus de deux heures à autre chose qu'au sexe.

   

Mal de tête

Contraceptif le plus utilisé par les femmes.

   

Mariage

Union qui permet à deux personnes de supporter des ennuis qu'ils n'auraient pas eus s'ils étaient restés seuls.

   

Nymphomane

Terme utilisé par certains hommes pour désigner une femme qui a envie de faire l'amour plus souvent qu'eux.

   

Orthodontiste

Magicien qui vous met dans la bouche, une partie de ce qu'il vous retire des poches.

   

Parlement

Nom étrange formé des verbes « parler » et « mentir ».

   

Pessimiste

Optimiste qui a de l'expérience.

   

Programmeur

Personne qui résout de manière incompréhensible un problème que tu ignorais avoir.

   

Progrès

Doctrine qui consiste à compliquer ce qui est simple.

   

Psychologue

Celui qui regarde les autres quand une jolie femme entre dans une pièce.

   

Réveil-matin

Instrument inventé pour réveiller les gens qui n'ont pas de jeunes enfants.

   

Sardine

Petit poisson sans tête qui vit dans l'huile.

   

Secret

Information que l'on ne communique qu'à une seule personne à la fois.

   

Snobisme

Action de s'acheter des choses qu'on n'aime pas avec de l'argent qu'on n'a pas pour impressionner des gens qu'on n'aime pas.

   

Synonyme

Mot à écrire à la place de celui dont on n'est pas certain de l'orthographe.

   

Travail d'équipe

C'est la possibilité de faire endosser les fautes aux autres.

   

Vedette

Personne qui travaille dur toute sa vie pour être connue et qui porte ensuite de grosses lunettes noires pour ne pas être reconnue.






              Pierre Deproges 1939-1988

Voir les commentaires

Ode pour la paix

Publié le par fethiok

Le noir démon des combats
Va quitter cette contrée ;
Nous reverrons ici-bas
Régner la déesse Astrée.

La paix, soeur du doux repos,
Et que Jules va conclure,
Fait déjà refleurir Vaux ;
Dont je retire un bon augure.

S'il tient ce qu'il a promis,
Et qu'un heureux mariage
Rende nos rois bons amis,
Je ne plains pas son voyage.

Le plus grand de mes souhaits
Est de voir, avant les roses,
L'Infante avecque la Paix ;
Car ce sont deux belles choses.

O Paix, infante des cieux,
Toi que tout heur accompagne,
Viens vite embellir ces lieux
Avec l'Infante d'Espagne.

Chasse des soldats gloutons
La troupe fière et hagarde,
Qui mange tous mes moutons,
Et bat celui qui les garde.

Délivre ce beau séjour
De leur brutale furie,
Et ne permets qu'à l'Amour
D'entrer dans la bergerie.

Fais qu'avecque le berger
On puisse voir la bergère,
Qui court d'un pied léger,
Qui danse sur la fougère,

Et qui, du berger tremblant
Voyant le peu de courage,
S'endorme ou fasse semblant
De s'endormir à l'ombrage.

O Paix ! source de tout bien,
Viens enrichir cette terre,
Et fais qu'il n'y reste rien
Des images de la guerre.

Accorde à nos longs désirs
De plus douces destinées ;
Ramène-nous les plaisirs,
Absents depuis tant d'années.

Etouffe tous ces travaux,
Et leurs semences mortelles :
Que les plus grands de nos maux
Soient les rigueurs de nos belles ;

Et que nous passions les jours
Etendus sur l'herbe tendre,
Prêts à conter nos amours
A qui voudra les entendre.



Jean de la Fontaine (1621-1695)


Voir les commentaires

Pour en finir avec le dimanche...(en attendant le prochain)

Publié le par fethiok

Pour les Américains, c'est toujours resté un domaine à part. L'art est une ânerie qu'on relègue dans le galetas de l'idiot de la famille, une purge qu'on absorbe le dimanche, par petites doses, plus ou moins assaisonnée de religion.

Qui rit
vendredi, c'est toujours ca de pris. Qui pleure vendredi, dimanche ne saura quoi faire.

Les
chrétiens honorent le dimanche, les juifs le samedi, les musulmans le vendredi; si les bouddhistes s'y mettent, il va pas rester grand chose!


الاحد


فتحي      

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>