Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Touroparc

Publié le par fethiok

C'était hier à Touroparc à Romanèche-Thorens (71570) en Saône et Loire.

1
1011

 1213
141520161718192421568322

Voir les commentaires

Chat...lut!!!

Publié le par fethiok

1103456789

Voir les commentaires

Mon enfance

Publié le par fethiok

 

 

 barbara

 

 

 

J'ai eu tort, je suis revenue,
Dans cette ville, au loin, perdue,
Où j'avais passé mon enfance,
J'ai eu tort, j'ai voulu revoir,
Le coteau où glisse le soir,
Bleu et gris, ombre de silence,
Et j'ai retrouvé, comme avant,
Longtemps après,
Le coteau, l'arbre se dressant,
Comme au passé,
J'ai marché, les tempes brûlantes,
Croyant étouffer sous mes pas,
Les voix du passé qui nous hantent,
Et reviennent sonner le glas,
Et je me suis couchée sous l'arbre,
Et c'était les mêmes odeurs,
Et j'ai laissé couler mes pleurs,
Mes pleurs,

J'ai mis mon dos nu à l'écorce,
L'arbre m'a redonné des forces,
Tout comme au temps de mon enfance,
Et longtemps, j'ai fermé les yeux,
Je crois que j'ai prié un peu,
Je retrouvais mon innocence,
Avant que le soir ne se pose,
J'ai voulu voir,
La maison fleurie sous les roses,
J'ai voulu voir,
Le jardin où nos cris d'enfants,
Jaillissaient comme sources claires,
Jean, Claude et Régine et puis Jean,
Tout redevenait comme hier,
Le parfum lourd des sauges rouges,
Les dahlias fauves dans l'allée,
Le puits, tout, j'ai retrouvé,
Hélas,

La guerre nous avait jetés là,
D'autres furent moins heureux, je croix,
Au temps joli de leur enfance,
La guerre nous avait jetés là,
Nous vivions comme hors-la-loi,
Et j'aimais celà, quand j'y pense,
Oh mes printemps, oh mes soleils,
Oh mes folles années perdues,
Oh mes quinze ans, oh mes merveilles,
Que j'ai mal d'être revenue,
Oh les noix fraiches de Septembre,
Et l'odeur des mûres écrasées,
C'est fou, tout, j'ai tout retrouvé,
Hélas,

Ils ne faut jamais revenir,
Au temps caché des souvenirs,
Du temps béni de mon enfance,
Car parmi tous les souvenirs,
Ceux de l'enfance sont les pires,
Ceux de l'enfance nous déchirent,
Vous, ma très chérie, ô ma mère,
Où étiez-vous donc, aujourd'hui,
Vous dormez au chaud de la terre,
Et moi, je suis venue ici, pour y retrouver votre rire,
Vos colères et votre jeunesse,
Mais je suis seule avec ma détresse,
Hélas,

Pourquoi suis-je donc revenue,
Et seule, au détour de ses rues,
J'ai froid, j'ai peur, le soir se penche,
Pourquoi suis-je venue ici, où mon passé me crucifie,
Elle dort à jamais mon enfance.

 

 

"Mon enfance" 1968. Barbara est en tournée à Grenoble. Soudain, elle voit un panneau sur le bord de la route: Saint-Marcellin. Pendant la guerre, elle a passé plusieurs années dans cette petite ville aux portes du Vercors. "Allons y faire un tour!" lance-t-elle à son chauffeur. Son assistante d'alors, Marie Chaix, l'accompagne ce jour-là. Elle se la rappelle marchant dans les rues comme un automate, rester longuement près de la maison qu'elle avait habitée avec sa famille, puis remonter en voiture, sans dire un mot. Pleurant derrière ses grandes lunettes noires. Un peu plus tard, Barbara enregistre Mon enfance, souvenir intime, tendre et douloureux de ce retour fugace. "Parmi tous les souvenirs, ceux de l'enfance, sont les pires, ceux de l'enfance nous déchirent."

 

Voir les commentaires

Éphémère ?

Publié le par fethiok

Adrets 1886

« La vie humaine est une rosée passagère. »

Voir les commentaires

Lectures croisées à la bibliothèque de Teisseire (Grenoble)

Publié le par fethiok

 

 



Alors que l'on célèbre cette année le cinquantenaire de la fin de la guerre d'Algérie, la Bibliothèque Teisseire-Malherbe et l'association Coup de Soleil Rhône-Alpes ont proposé, hier, une relecture originale de l'histoire franco-algérienne de 1962 à 2012, abordée par trois femmes aux parcours différents mais réunies dans une humanité commune et le
désir d'apaiser l'avenir.

Cette soirée a entendu les témoignages de réconciliation de trois filles de protagonistes de la guerre d'Algérie : une fille de moudjahid, une descendante de français d'Algérie et une fille de harki. Maïssa Bey a écrit de nombreux romans dont Bleu blanc vert et Sous le jasmin la nuit. Anne Châtel-Demenge vient de publier Comment j'ai tué le consul. Fatima Besnaci Lancou est l'auteur de Fille de harki.

Amities 2538
Amities 2507
Maïssa BEY

Amities 2533 
Amities 2511
Anne CHÂTEL - DEMENGE 
Amities 2537
Amities 2510 
Fatima BESNACI-LANCOU 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rassemblement à Grenoble: HALTE AU MASSACRE à GAZA

Publié le par fethiok

 

Halte à un nouveau  massacre à GAZA

Mobilisons - nous

L’AFPS 38, l’Association des Palestiniens en France de Grenoble,  les organisations du Collectif Isérois pour la Palestine et d’autres organisations appellent à un rassemblement

lundi 19 novembre 2012 à 18H place Félix Poulat

pour protester contre l’attaque israélienne contre Gaza et exiger une ferme intervention de la France.

 

Comme en 2008, on est en présence de calculs électoraux israéliens auxquels s’ajoute la tentative de faire échouer la candidature palestinienne à l’ONU.

La France ne doit pas se contenter de « déplorer » ou d’appeler dérisoirement « à la retenue ». Elle doit s’attaquer aux causes, agir pour mettre fin au blocus de Gaza et sanctionner la fuite en avant mortifère de dirigeants israéliens qui à ce jour sont forts de leur impunité.

 

Arrêt des bombardements sur Gaza

Levée immédiate du blocus de Gaza

Halte à l’impunité d’Israël : des sanctions immédiates

Israël doit se plier au droit international

L’ONU doit reconnaître l’Etat de Palestine.

Venez Nombreux et nombreuses à ce rassemblement

 

Lettre d'André Nouschi écrite en 2009; mais toujours d'actualité.

Le 3 janvier  2009                  

 

 

 

 

                        Monsieur l’Ambassadeur,

 

            Pour vous c’est shabat, qui devait être un jour de paix mais qui est celui de la guerre. Pour moi, depuis plusieurs années, la colonisation et le vol israélien des terres palestiniennes m’exaspère. Je vous écris donc à plusieurs titres: comme Français, comme Juif de naissance et comme artisan des accords entre l’Université de Nice et celle de Haiffa.

 

            Il n’est plus possible de se taire devant la politique d’assassinats et d’expansion impérialiste d’Israël. Vous vous conduisez exactement comme Hitler s’est conduit en Europe avec l’Autriche, la Tchécoslovaquie. Vous méprisez les résolutions de l’ONU comme lui celles de la SDN et vous assassinez impunément des femmes, des enfants; n’invoquez pas les attentats, l’Intifada. Tout cela résulte de la colonisation ILLEGITIME  et ILLEGALE QUI EST UN VOL. Vous vous conduisez comme des voleurs de terres et vous tournez le dos aux règles de la morale juive. Honte à vous: Honte à Israël ! Vous creusez votre tombe sans vous en rendre compte. Car vous êtes condamné à vivre avec les Palestiniens et les états arabes. Si vous manquez de cette intelligence politique, alors vous êtes indigne de faire de la politique et vos dirigeants devraient prendre leur retraite. Un pays qui assassine Rabin, qui glorifie son assassin est un pays sans morale et sans honneur. Que le ciel et que votre Dieu mette à mort Sharon l’assassin. Vous avez subi une défaite au Liban en 2006. Vous en subirez d’autres, j’espère, et vous allez envoyer à la mort de jeunes Israéliens parce que vous n’avez pas le courage de faire la paix

 

            Comment les Juifs qui ont tant souffert peuvent ils imiter leurs bourreaux hitlériens ? Pour moi, depuis 1975, la colonisation me rappelle de vieux souvenirs, ceux de l’hitlérisme. Je ne vois pas de différence entre vos dirigeants et ceux de l’Allemagne nazie !

 

            Personnellement, je vous combattrai de toutes mes forces comme je l’ai fait entre 1938 et 1945 jusqu’à ce que la justice des hommes détruise l’hitlérisme qui est au coeur de votre pays. Honte à Israël. J’espère que votre Dieu  lancera contre ses dirigeants la vengeance qu’ils méritent. J’ai honte comme Juif, ancien combattant de la 2ème guerre mondiale, pour vous. Que votre Dieu vous maudisse jusqu’à la fin des siècles! J’espère que vous serez punis.

 

André Nouschi

 

 

Professeur honoraire de l’Université

 

 

* André Nouschi, qui fut combattant de la France libre, est l'auteur de nombreux ouvrages et notamment d’un, maintenant bien oublié, sur le niveau de vie des populations rurales constantinoises durant la période coloniale jusqu'en 1919 (PUF, 1961). Ce livre, décisif, avait en son temps été salué par le ministre du GPRA et historien nationaliste algérien Ahmed Tafiq al-Madanî comme "la goutte d'eau qui s'offre au voyageur après la traversée du désert".

 

André Nouschi a été enseignant à l'université de Tunis, et il est professeur honoraire de l'université de Nice. 

Intervention Cohn Bendit

http://www.youtube.com/embed/dpFLlg8pHZE




Voir les commentaires

Randonnée pédestre à la Bastille de Grenoble

Publié le par fethiok

carte de la Bastille

Hier, un brouillard épais enveloppait Grenoble.

Ali 2322 

Nous avons emprunté les Bulles du Téléphérique pour monter à la Bastille.

Ali 2339


En arrivant à la Bastille...Nous avons pu admirer ce magnifique nuage qui couvrait Grenoble.

Ali 2336

Ali 2348
Ali 2374
                          Les 3 Tours dans le brouillard.

De la Bastille, nous pouvions voir le Mémorial, notre destination.(Remarquez comme le ciel est bleu !)

Ali 2365
Ali 2371
Après avoir marché  pendant 30mn environ sur un chemin forestier jusqu'au Belvédère (monument de commémoration militaire).

Ali 2381
Ali 2392
Sur place, nous avons partagé tranquillement un pique-nique , ce qui nous a permis de profiter du panorama exceptionnel sur l' "Y" grenoblois formé par les différentes vallées. 

Ali 2354
Le Fort Saint Eynard.


Nous sommes redescendus par le même chemin jusqu'au glacis (partie plate au-dessus du Fort de la Bastille). A ce niveau, pour rejoindre la gare d'arrivée supérieure du Téléphérique, nous avons  traversé le tunnel (environ 200m avec escaliers) . (Grottes de Mandrin)

Ali 2368
                                         Entrée des Grottes.
Ali 2411
Sortie des Grottes.

Ali 2427
Les 3 Tours sorties du brouillard.

Ali 2464

Après cela, nous sommez redescendus par une route forestière pour rejoindre la ville.

Ali 2471

 

 

Voir les commentaires

Perles de la Sécu

Publié le par fethiok

 

 

 

                                                                                                          

 

  • Les testicules étant atteintes, une amputation des deux premières phalanges fut envisagée.
  • Le malade est décédé sous l'action efficace des médicaments.
  • Mortellement mort, l'homme devait décéder peu après son arrivée.
  • La victime eut la chance de ne pas mourir avant d'arriver à l'hôpital où elle devait succomber à ses blessures.
  • Pour le traitement informatique des formulaires, votre sexe ne doit pas dépasser de la colonne.
  • Attention, la feuille de soins doit être épinglée sur le malade.
  • Le malade est décédé sous l'action efficace des médicaments...
  • Au guichet, le patient a attendu une heure tout seul en file indien.
  • À cause de la période des fêtes, nos services seront fermés du 1er janvier au 31 décembre.
  • Elle a présenté les certificats de baptême de ses six enfants, tous produits par le curé.
  • Le patient décida enfin d'ouvrir un œil pour nous écouter...
  • Depuis qu'on a dit à mon mari de prendre de la courtisane, il va beaucoup mieux !
  • Le Ministère se réserve le droit de décider quelles maladies sont bonnes pour le malade.
  • N'empruntez pas la queue des hommes pour patienter.
     

 

Voir les commentaires

Hôte

Publié le par fethiok

Adrets 1910

« Le champ est le maître, l’homme est son invité. »

Voir les commentaires

Rengaine...un film qui boxe le racisme

Publié le par fethiok



À l’heure où vous lirez  cet article ; je serai au cinéma Le Club de Grenoble  pour voir en avant-première le film « Rengaine » de Rachid DJAÏDANI.

"Paris, aujourd'hui. Dorcy, jeune noir chrétien veut épouser Sabrina, une jeune Maghrébine. Cela serait si simple si Sabrina n'avait pas quarante frères et si ce mariage plein d'insouciance ne venait cristalliser un tabou encore bien ancré dans les mentalités de ces deux communautés : pas de mariage entre noirs et Arabes. Slimane le grand frère, gardien des traditions, va s'opposer par tous les moyens à cette union"

Distribution: Slimane Dazi, Sabrina Hamida, Stéphane Soo Mongo, Nina Morato, Hakim Ammar Boudjelal, Mourad Hocine, Matisse Tiby, Jude Camilus

Voir les commentaires

1 2 > >>