Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A l'envers....

Publié le par fethiok

 

 

 

 

 "Regardez à quoi ça sert la recherche en neuropsychologie !"

 

 

Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas un
mot n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et
la drenèire soit à la bnnoe pclae. Le rsete peut êrte dnas un dsérorde ttoal
et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème. C'est prace que le creaveu
hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un tuot.

Voir les commentaires

Citations d'acteurs et d'actrices.

Publié le par fethiok

Voir les commentaires

Sans paroles !

Publié le par fethiok


Découvrez undefined!
De Grenoble;cet après -midi.

Voir les commentaires

Omar Khayam:4

Publié le par fethiok

 

 

 

 

 

 

 

XIX
Buveur, urne immense, j'ignore qui t'a façonné ! Je sais, seulement, que tu es capable de contenir trois mesures de vin, et que la Mort te brisera, un jour. Alors, je me demanderai plus longtemps pourquoi tu as été créé, pourquoi tu as été heureux et pourquoi tu n'es que poussière.

 

 

XX
Aussi rapides que l'eau du fleuve ou le vent du désert, nos jours s'enfuient. Deux jours, cependant, me laissent indifférent : celui qui est parti hier et celui qui arrivera demain.

 

 

XXI
Quand suis-je né ? Quand mourrai-je ? Aucun homme ne peut évoquer le jour de sa naissance et désigner celui de sa mort. Viens, ma souple bien-aimée ! Je veux demander à l'ivresse de me faire oublier que nous ne saurons jamais.

 

 

XXII
Khayyâm, qui cousait les tentes de la Sagesse, tomba dans le brasier de la Douleur et fut réduit en cendre. L'ange Azraël a coupé les cordes de sa tente. La Mort a vendu sa gloire pour une chanson.

 

 

XXIII
Pourquoi t'affliges-tu, Khayyâm, d'avoir commis tant de fautes ! Ta tristesse est inutile. Après la mort, il y a le néant ou la Miséricorde.

 

 

XXIV
Dans les monastères, les synagogues et les mosquées se réfugient les faibles que l'Enfer épouvante. L'homme qui connaît la grandeur d'Allah ne sème pas dans son coeur les mauvaises graines de la terreur et de l'imploration.

 

 

XXV
Au printemps, je vais quelquefois m'asscoir à la lisière d'un champ fleuri. Lorsqu'une belle jeune fille m'apporte une coupe de vin, je ne pense guère à mon salut. Si j'avais cette préoccupation, je vaudrais moins qu'un chien.

 

 

XXVI
Le vaste monde: un grain de poussière dans l'espace. Toute la science des hommes: des mots. Les peuples, les bêtes et les fleurs des sept climats: des ombres. Le résultat de ta méditation perpétuelle : rien.

 

 

XXVII
Admettons que tu aies résolu l'énigme de la création. Quel est ton destin ? Admettons que tu aies pu dépouiller de toutes ses robes la Vérité. Quel est ton destin ? Admettons que tu aies vécu cent ans, heureux, et que tu vives cent ans encore. Quel est ton destin ?


Voir les commentaires

Le saviez-vous?

Publié le par fethiok

- Un orgasme du cochon dure 30 minutes (Voilà enfin la raison pour
laquelle les hommes essaient de ressembler à des cochons !).
 - Un crocodile ne peut pas sortir sa langue de la gueule.
 - La fourmi peut soulever 50 fois son poids, peut tirer 30 fois son
poids et tombe toujours sur son côté droit quand elle est empoisonnée.
 - Le poisson-chat a plus de 27000 papilles gustatives, ce qui fait de
lui l'animal qui a le plus de papilles gustatives (et ça, on est
quand même content de le savoir).
 - La puce peut sauter 350 fois la longueur de son corps, c'est comme si
un humain sautait la longueur d'un terrain de foot.
 - Une blatte peut rester neuf jours sans sa tête avant de mourir
de faim.
 - Le mâle de la mante religieuse ne peut pas copuler tant que sa tête
 est attachée à son corps. La femelle initie la copulation en le décapitant
(à sortir lors d'un dîner de noces, juste pour voir la tête que fera le marié).
 - Certains lions s'accouplent plus de 50 fois par jour.
 - Les papillons goûtent avec leurs pattes.
 - Les éléphants sont les seuls animaux qui ne peuvent pas sauter.
 - L'urine du chat luit sous la lumière noire (quel beau métier la recherche...).
 - L'oeil d'une autruche est plus gros que son cerveau.
 - Les étoiles de mer n'ont pas de cerveau.
 - L'escargot possède 7 neurones et 14000 dents (soit 6 neurones et
13968 dents de plus qu'une blonde).
 - Les pieuvres ont trois coeurs.
 - Le cou d'une crevette est logé dans sa tête.
 - Une étude sur près de 200 000 autruches, pendant plus de 80 ans,
ne rapporte aucun cas où on aurait vu une autruche mettre la tête
dans le sable.
 - Les rats et les chevaux ne peuvent vomir.
 - Les rats se multiplient si rapidement qu'en 18 mois, un couple de rat
peut avoir plus d'un million de descendants.

Voir les commentaires

Lectures d'ici venues d'ailleurs...

Publié le par fethiok

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"La littérature française sera sauvée par les métèques".Tahar Benjalloun.

Kateb Yacine considérait la langue française comme un « butin de guerre » .

 

 

Syngué Sabour, pierre de patience ,Atiq Rahimi .Né le 26 février 1962 à Kaboul, Afghanistan, est un romancier et réalisateur de double nationalité française et afghane.                

Prix  Goncourt 2008

 

Syngué sabour [sége sabur] n.f. (du perse syngue " pierre ", et sabour " patiente "). Pierre de patience. Dans la mythologie perse, il s'agit d'une pierre magique que l'on pose devant soi pour déverser sur elle ses malheurs, ses souffrances, ses douleurs, ses misères... On lui confie tout ce que l'on n'ose pas révéler aux autres... Et la pierre écoute, absorbe comme une éponge tous les mots, tous les secrets jusqu'à ce qu'un beau jour elle éclate... Et ce jour-là on est délivré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Roi de Kahel ,Tierno Monénembo (de son vrai nom Thierno Saïdou Diallo, né le 21 juillet 1947 à Porédaka en Guinée) est un écrivain guinéen francophone.

Prix Renaudot 2008

 

Au début des années 1880, Aimé Victor Olivier, que les Peuls appelleront Yémé et qui deviendra le vicomte de Sanderval, fonde le projet de conquérir à titre personnel le Fouta-Djalon et d'y faire passer une ligne de chemin de fer. On a presque tout oublié de lui aujourd'hui: il fut pourtant un précurseur de la colonisation de l'Afrique de l'Ouest et ses aventures faisaient le régal des gazettes de l'époque. Au cours de ses cinq voyages successifs, Sanderval parvient à gagner la confiance de l'almâmi, le chef suprême de ce royaume théocratique qu'était le pays peul, qui lui donne le plateau de Kahel et l'autorise à battre monnaie à son effigie. De ce personnage haut en couleur, Tierno Monénembo nous offre une foisonnante biographie romancée. L'épopée solitaire d'un homme, Olivier de Sanderval, qui voulut se tailler un royaume au nez et à la barbe de l'administration française... et des Anglais.

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce que le jour doit à la nuit,Yasmina Khadra (arabe ياسمينة خضراء qui signifie « jasmin vert ») est le pseudonyme de l'écrivain Mohammed Moulessehoul, né le 10 janvier 1955 à Kenadsa dans la wilaya de Bechar dans le Sahara algérien. Ses œuvres ont été traduites en plus de trente langues.

Prix France Télévisions 2008.

« Mon oncle me disait ; « Si une femme t'aimait, et si tu avais la présence d' esprit de mesurer l'étendue de ce privilège, aucune divinité ne t'arriverait à la cheville. » Oran retenait son souffle en ce printemps 1962. La guerre engageait ses dernières folies. Je cherchais Emilie. J'avais peur pour elle. J'avais besoin d elle. Je l'aimais et je revenais le lui prouver. Je me sentais en mesure de braver les ouragans, les tonnerres, l ensemble des anathèmes et les misères du monde entier. » Yasmina Khadra nous offre ici un grand roman de l'Algérie coloniale (entre 1936 et 1962) une Algérie torrentielle, passionnée et douloureuse et éclaire d un nouveau jour, dans une langue splendide et avec la générosité qu'on lui connaît, la dislocation atroce de deux communautés amoureuses d'un même pays.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Africain ,Jean-Marie Gustave Le Clézio, né le 13 avril 1940 à Nice, est un écrivain franco-mauricien.

Prix Nobel de Littérature 2008.

" J'ai longtemps rêvé que ma mère était noire. Je m'étais inventé une histoire, un passé, pour fuir la réalité à mon retour d'Afrique, dans ce pays, dans cette ville où je ne connaissais personne, où j'étais devenu un étranger. Puis j'ai découvert, lorsque mon père, à l'âge de la retraite, est revenu vivre avec nous en France, que c'était lui l'Africain. Cela a été difficile à admettre. Il m'a fallu retourner en arrière, recommencer, essayer de comprendre. En souvenir de cela, j'ai écrit ce petit livre. "


           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Grenoble dans le brouillard !

Publié le par fethiok

 

                                                                                                                       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Hommages !

Publié le par fethiok

              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                             En hommage à Loumia Hiridjee et son mari Mourad Amarsy ,victimes de la barbarie intégriste.

  

Voir les commentaires

Rions un peu !!!

Publié le par fethiok

 

La fabuleuse histoire de MOURICE BEN FENECH

MOURICE BEN FENECH se présente, pour un emploi, de vendeur dans un Super Bazar où l'on vend de tout.
Le patron lui demande s'il a de l'expérience.
- Si j'ai de l'expérience ?
- Dans la vente ?
- Aaiaiaiaiaille, ti me demande ça à moi, Mourice Ben F'nech ?
J'suis le Roi de la vente, moi !
Mon cousin il avait une boutique, j'ai tout vendu.
Maintenant il est parti au souleil, tellement j'l'ai rendu riche... sir la tête de ma mère, y'a pas meilleur vendeur que moi. "
Le Patron, amusé par la situation décide d'essayer le jeune homme pour la journée
Le soir, il revient pour voir ce qu'il a bien pu vendre.
- Alors, combien de ventes as-tu fait aujourd'hui ?
- Une seule, sur ma tête Patron , il est v'nu qu'un client "
- Ce n'est pas très brillant ça, et une vente de combien ? "
- Seulement 100.000 Euros, patron "
" Quoi ? 100.000 ? Tout rond ? Mais...comment ça ? "
Et Mourice, il raconte :
- Y a un type qu'est v'ni et j'li ai vendu un hameçon.
Pis, j'li propose la petite canne à pêche au lancer et une série de mouches.
Et comme j'li dit qu'il peut pas pêcher sans être bien équipé, j'li vends aussi la grande canne avec la ligne et les bouchons et un moulinet.
- Sir la tête de ma mère, t'en as jamais vi un comme ca ", que j'li dis.
Ti peux r'monter MobyDick avec ça "
Après, pour pas qu'il ait honte devant les autres pêcheurs, j'li ai vendu l'équipement, les bottes, le ciré et le bob.
Parce qu'avec sa canne toute neuve, s'il a pas l'équipement, y va passer pour un plouc, hein chef ?
Et les clients de Ben F'nech, ils peuvent avoir l'air con mais pas l'air plouc.
Pis, j'li demande où il va aller pêcher. I'mm dit " sur la côte ".
Alors, j'li dis qu'il ferait bien d'acheter un bateau pour pêcher au large, et j'li vends le hors-bord de 12 mètres avec les deux moteurs.
Et j'li demande comment y va emmener son bateau sur la côte. Y savait pas.
Alors, j'li ai vendu la nouvelle Mercedes et une remorque pour tracter le bateau.
Et pis on a fait les comptes.
Ca faisait 101.124 Euros.
Alors j'li dis:
- comme t'es un bon client, j'ti fais un prix: 100.000 tout rond, mai ti paies cash.
Il a dit " j'passe à la banque et j'arrive " . Et 1/2 heure après, il est rev'nu avec l'argent et il a tout pris, patron.
Les sous sont là dans la caisse. "
Le Patron est scié, complètement ahuri, assis par terre.
Il n'en croit pas ses oreilles, il regarde l'argent dans la caisse et dit :
- T'as vendu une Mercedes et le hors bord à un gars qui venait pour acheter un hameçon ?
- Heu...bin non, pas vraiment, patron. L'client, y vnait pour ach'ter une boîte de TAMPAX pour sa femme, alors j'li ai dit :
- Puisque ton week-end il est foutu, pourquoi t'irais pas à la pêche ?

 

 

 

Comment prendre sa douche comme un homme :


1. Retirez tous vos vêtements en vous asseyant sur le bord du lit. Mettez vos vêtements en tas.

2. Allez jusqu'à la salle de bain, tout nu. Si vous croisez votre femme ou votre petite-amie en chemin, n'oubliez pas d'agiter votre bassin de façon suggestive devant elle, pour lui montrer que vous êtes fier de votre engin.

3. Regardez votre superbe physique masculin dans le miroir et rentrez votre ventre pour voir si vous avez des abdos (réponse non). Admirez la taille de votre pénis, grattez vous les testicules et prenez une dernière bouffée d'odeurs mâles en vous humant les doigts.

4. Passez sous la douche.

5. Ne cherchez pas de gants de toilettes (vous n'en utilisez pas).

6. Lavez-vous le visage.

7. Lavez-vous les aisselles.

8. Pétez bruyamment et étonnez-vous des capacités de résonance formidables de la cabine de douche.

9. Lavez-vous les parties et la zone alentours.

10. Lavez-vous le derrière, en laissant bien entendu des poils de cul collés au savon.

11. Prenez un shampooing (n'importe lequel) et lavez-vous les cheveux.

12. Ouvrez le rideau de douche et regardez-vous dans le miroir avec toute cette mousse sur les cheveux. Refermez ensuite le rideau.

13. N'oubliez pas de faire votre pipi.

14. Rincez-vous.

15. Sortez de la douche. Ne remarquez pas toute l'eau qui s'est répandue sur le sol parce que vous aviez mal placé le rideau de douche.

16. Séchez-vous partiellement. Bien sûr vous aurez laissé le rideau de douche s'égoutter sur le sol et non pas dans la douche.

17. Regardez-vous dans le miroir. Bandez vos muscles, rentrez votre ventre, admirez la taille monstrueuse de votre pénis, etc.

18. Ne rincez pas le bac de douche.

19. Laissez le chauffage de la salle de bain et la lumière allumés.

20. Retournez près de votre pile de vêtements dans la chambre, simplement vêtu d'une serviette autour de la taille. Si vous croisez votre femme ou votre petite-amie, ouvrez votre serviette et exhibez votre copain le pénis avec un beau déhanchement du bassin couplé à un petit cri du genre : "Waow t'as vu la bête !?!"

21. Jetez la serviette humide sur le lit. Habillez-vous avec vos vêtements "sales" en deux minutes
 
 
 
 

Voir les commentaires

Elle est enfin là...................

Publié le par fethiok

 

  ...la neige.

 

 

 

 

 

 

Place nette...Le peuplier a disparu (voir article du 20 novembre).

                              

                                                                   

                                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le rue Léon Jouhaux à Grenoble.        

                                    

        

                                       

                                                                                                           

                                                                                                                                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le stade de Teisseire,Raymond Espagnac;et au loin le massif de Belledonne.

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Avenue Jean Perrot (Grenoble).

 

 

                                                                                                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maison de la culture (MC2)de Grenoble.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Faute de tentes chez Don Quichotte.Les pigeons se couvrent comme ils peuvent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Le massif de Belledonne.

 


Découvrez undefined!

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>