Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

(Fin)...Mars

Publié le par fethiok


Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c'est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.

Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu'il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on s'est bien que c'est pour rire.

Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons…

Maurice Carême (1899-1978)

Voir les commentaires

Mardi.

Publié le par fethiok

Voir les commentaires

Les escrocs ... ne connaîssent pas la crise

Publié le par fethiok













Voilà un mail que j'ai reçu ce matin; donc si je comprends bien je vais devenir archi millionnaire



Bonjourj'aimerai que vous prenier le temps de bien lire se massage.
Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour cette
intrusion qui peut paraître surprenante à première vue
d'autant qu'il n'existe aucune relation entre nous. Je
voudrais avec votre accord vous présenter ma situation et
vous solliciter pour votre aide.
Je me nomme Mlle zao lea, j'ai 22 ans et la fille
unique de mon Père Honorable zao die, qui était un
très riche et puissant producteur en café/cacao, empoisonné
par ses associés lors d'un voyage d'affaires . Après la
mort de mon père, ma mère détenait une ATTESTATION DE SOLDE
BLOQUEE ET SECURISE à mon nom dans une Compagnie de
sécurité de la place d'une valeur de (2.700.000 EURO)
Ma mère ne pouvant plus supporter le décès de son mari
(feu mon père) mourut 4 mois plus tard d'une hypertension
artérielle dans une clinique privé à Abidjan.
Ainsi au chevet de son lit de mort, elle me fit part de
tous les documents relatifs justifiant l'existence
d'un compte bloqué d'un montant de (2.700.000 EURO) que mon père m'a laissé comme héritage
et elle me conseilla sagement d'ouvrir un compte fiable à
l'étranger dans lequel ces fonds doivent être transférés
selon le testament écris par mon père.
Elle me recommande aussi de chercher un associé étranger
qui pourrait honnêtement me faire bénéficier de son
assistance pour sauver ma vie et assurer mon existence.
- Changement de bénéficiaire ;
- Servir de gardien ;
- Fournir un compte pour le transfert de fonds ;
- M'aider à le rejoindre dans son pays ;
- Poursuivre mes études
D'ailleurs, je vous donnerai 15% sur mes fonds, pour
l'aide que vous voudriez bien m'apporter Je
vous serai reconnaissante de pouvoir bénéficier de vos
aides et conseils utiles.
S.V.P veuillez garder la discrétion à cause
des problèmes socio-politiques que nous vivons en ce moment
en Côte d'ivoire. Mon père a été assassiné et "LES
CRIMINELS " qui l'ont assassinés en veulent terriblement à
ma vie. Je compte sur votre bonne foi et votre honnêteté
pour que mon héritage soit transféré le plus vite possible
pour que je puisse vous rejoindre.
NB: Je me cache en ce moment dans une Eglise de la place
pour des raisons sécuritaires et des menaces perpétuelles
dont je suis victime.
S'il vous plaît, contactez moi urgemment par mail dès
réception de ce courrier et surtout veuillez gardez la
discrétion, la confidentialité et l'honnêteté.
Dans l'espoir de vous relire et d'une suite
favorable.
QUE DIEU VOUS BENISSE ! MERCI POUR VOTRE AIDE

Voir les commentaires

L'actu de la semaine dernière...

Publié le par fethiok

  
Banane.




La France s'agrandit.




D'un président à l'autre.



L'état de l'économie.



Fais ce que je dis...



Martine(AUBRY) à la bourre.

Voir les commentaires

Début de semaine

Publié le par fethiok

Voir les commentaires

Grenoble :Champion de France de Hockey!

Publié le par fethiok


En s'imposant hier soir sur le score de 5-1 face à Briançon, Grenoble a remporté la 4ème manche décisive  de la Finale de la Ligue Magnus.

Avec ce titre de Champion de France, les Isérois réalisent la saison parfaite après avoir enlevé le Match des Champions, la Coupe dela Ligue et la Coupe de France

Il s'agit du 6ème titre de l'histoire du club Grenoblois

Voir les commentaires

Les perles de la météo

Publié le par fethiok


.305 jours d'ensoleillement en mars.

. Vent modéré de nord-ouest, favorisant une baise sensible du thermomètre.

. L'eau continuait à monter légèrement, même si, ce lundi matin, on observait une infime diminution du niveau.

. L'Espagne subit une vague de froid qui provoque, depuis 24 heures, une baisse générale des températures.

. Un violent orage a provoqué de nombreux dégâts. Le maire a demandé qu'une enquête soit ouverte afin de situer les responsables.

. Cote d'alerte dans la Sarthe : des tonnes de pommes de terre à cidre perdues.

. Ciel nuageux l'après-midi, généralement bien ensoleillé la nuit.

. Un torrent de pluie mêlé d'eau s'est déversé sur la commune.

. Une tempête s'est produite dans la nuit du 16 au 27 Février.

. Dans la Manche, elle a mis en difficulté un sous-marin de poche.

. La mariée fut particulièrement violente.

. Ce fut une redoutable tempête de verglas.

. D'énormes cunnilingus s'étaient amassés.

. Des arbres furent emportés comme des foetus de paille.

. Une panne de courant survenue vers midi a plongé toute la région dans le noir.

. Malgré le cyclone, on assiste dans la région à un afflux de tourisques.

. A longueur de journée, des estivants viennent y passer la nuit.

. Il faut dire que, dans ces pays, l'hiver dure huit mois, l'été aussi.

. Mais les beaux jours sont enfin revenus avec leur lumineuse lumière.

. Il fait un temps d'été stable.

. Avec le soleil printanier, on voit sur les arbres les premiers bourgeois.

. Quant à la sécheresse, elle a été pour les agriculteurs, une véritable douche froide.

. Cette vague de sécheresse apporte de l'eau au moulin des oiseaux de mauvaise augure.

Voir les commentaires

Rire dominical!

Publié le par fethiok

Le rire est la musique la plus civilisée du monde.

Voir les commentaires

Atik RAHIMI à Grenoble

Publié le par fethiok



Atiq RAHIMI l'auteur de "Pierre de patience"; ce matin à la bibliothèque du centre ville à Grenoble

Voir les commentaires

PRINTEMPS DU LIVRELe Prix Goncourt 2008, Atiq Rahimi, a rencontré hier des détenus de la prison de Varces

Publié le par fethiok


Il est arrivé « ému ». Et reparti « bouleversé ». Mais savait-il qu'en pénétrant dans l'enceinte de la maison d'arrêt de Varces il allait en ouvrir grand les fenêtres ? Sans doute pas? Deux heures durant, le temps d'une rencontre avec une petite trentaine de détenus et quelques membres du personnel pénitentiaire, Atiq Rahimi a pourtant fait souffler un vent de liberté dans la prison, transformant ce qui aurait pu être un vendredi après-midi ordinaire en un instant précieux. De ceux dont on se souvient longtemps et qui vous accompagnent sur le chemin, parfois semé d'embûches, de la vie.

« Emprisonné, mon père me demandait d'apporter des ouvrages »

Invité dans le cadre du Printemps du livre de Grenoble à venir évoquer son expérience avec des hommes dont il ne connaissait ni l'histoire ni le nom, l'écrivain-cinéaste-photographe d'origine afghane a parlé de son roman bien sûr, "Syngué sabour, Pierre de patience" (POL, 350 000 exemplaires vendus), de l'écriture, du récit, de la difficulté de trouver une fin? Mais le Prix Goncourt 2008 s'est surtout mis à nu, racontant son enfance, son pays, cet Afghanistan « étonnant et plein de contradictions », sa fuite durant neuf jours et neuf nuits, son exil, enfin, vers la France en 1985. Et il n'a fallu que quelques mots, quelques regards échangés, pour que s'installe une confiance. Une intimité presque, entre l'auteur et son public. Ce public avec lequel Atiq Rahimi partage beaucoup plus qu'il n'y paraît. Car c'est dans le monde clos d'une prison de Kaboul que l'écrivain a découvert « l'amour des livres » : « Lors du coup d'État de 1973, mon père, qui était monarchiste, a été arrêté et emprisonné pendant deux ans et demi. J'avais 11 ans et je lui rendais visite tous les vendredis. À chaque fois, il me demandait d'apporter un ouvrage. Ensemble, nous lisions de la poésie, des romans. Grand admirateur de Victor Hugo, c'est à cette époque qu'il m'a fait découvrir "Les Misérables". Une révélation ! ». Ainsi donc se forgent les destins?

Depuis, l'homme n'a cessé de voyager, d'écrire, de filmer, de photographier. De se rebeller aussi (« Entre un père anarchiste et un frère aîné communiste, je n'avais pas d'autre choix que de devenir anarchiste ! »), de s'élever contre la guerre, contre toutes les guerres, contre le sort réservé aux femmes (« Quand une mère souffre, toute l'humanité souffre avec elle »), contre l'hypocrisie. « Heureusement, nous avons l'imagination, c'est ça qui nous sauve. La littérature, le cinéma, ce sont comme des ponts entre nous, qui nous permettent de garder toujours l'espoir de la vie. Même quand la mort rôde ».

Source:Le Dauphiné Libéré.


Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>