Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #humeur tag

No Comment !

Publié le par fethiok

Voir les commentaires

Hommages !

Publié le par fethiok

              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                             En hommage à Loumia Hiridjee et son mari Mourad Amarsy ,victimes de la barbarie intégriste.

  

Voir les commentaires

Cohabitation: Mode d'emploi socialiste!

Publié le par fethiok

1986-1988:Mitterand -Chirac

1993-1995:Mitterand- Balladur

1997-2000:Chirac-Jospin

2008- ....: Aubry- Royal

Cherchez l'erreur!

Et pendant ce temps;les militants socialistes se demandent quelle va être la prochaine bourde de leurs "leaders" pour couler définitivement le PS.

 

 

 

 

 

 

 

                

 

 

 

Et la déclaration du désormais ex(de Royal) et ancien secrétaire du PS :François Hollande : Le PS "a  frôlé le pire"mais" est capable du meilleur"

Voir les commentaires

A quand la paix?

Publié le par fethiok

 

             BATNA


Le procès du complice d’El Para reporté

 

 

Prévu pour cette semaine au tribunal de Batna, la comparution de B.M., 35 ans alias Abou El Hacen, a été reportée sur demande du représentant du ministère public. En liberté provisoire, Abou El Hacen s’est rendu en 2000, dans le cadre du processus de la Concorde civile. Il avait participé à plusieurs attentats et faux barrages. Il est accusé de complicité dans l’assassinat de plusieurs citoyens, de militaires et de policiers. Il agissait au profit de katibet El Andar, à l’époque de Abderrezak Al Para, avec 14 autres terroristes, toujours en fuite. Logiquement, ce repenti devrait bénéficier des lois de la Concorde civile, mais un complément d’enquête serait indispensable pour le parquet. Ce qui explique le report de sa comparution.
Sur un autre plan, une importante action militaire a été déclenchée dans la nuit de samedi à dimanche derniers par les forces de sécurité, sur la trace d’un groupe terroriste, dont le mouvement a été signalé au lieudit Bouraoui Bel Hadef relevant de la wilaya de Jijel. Cette action a été décidée à la suite de l’explosion d’une bombe à l’endroit même où un berger faisait paître son troupeau.
Aussitôt, les forces de l’ANP ont fait intervenir l’artillerie lourde qui a opéré de nuit, ciblant plusieurs abris suspects d’abriter le groupe terroriste. Il s’agit, selon toute vraisemblance, du même groupe qui avait, durant la semaine dernière, menacé les femmes qui s’adonnaient à la cueillette d’olives.
Dans la matinée d’hier, les éléments de l’Armée nationale populaire ont élargi leur champ d’action sur un vaste périmètre s’étalant jusqu’aux monts de Seddat. C’est au niveau de cette région que les forces de sécurité avaient mis fin, en août 2006, aux agissements d’un groupe terroriste composé de 50 éléments, parmi lesquels des émirs.
L’assaut avait permis la neutralisation de tout le groupe et la libération de femmes et d’enfants séquestrés.
Hier, un renfort impressionnant a été dépêché sur les lieux après que les militaires eurent exploité des renseignements selon lesquels des résidus du Gspc tentaient de réinvestir les lieux, déjà nettoyés au courant des années 2006 et 2007.
 

Source:L'expression

Voir les commentaires

Bouteflika-Zeroual en 2009?

Publié le par fethiok

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ancien président Liamine Zeroual a accepté, au printemps dernier, l"idée de se porter candidat aux élections présidentielles de 2009, a appris LeMatin DZ auprès de son entourage. Recevant, à Batna où il réside, des personnalités amies venues le solliciter dans ce sens, l'ancien chef de l'Etat s'était déclaré "favorable au principe de sa candidature", rompant ainsi avec l'engagement, qu'il avait pris en 1998, de se retirer de la vie politique. M. Zéroual justifie cette nouvelle position par "l'état de délabrement" dans lequel se trouverait le pays après deux mandats d'Abdelaziz Bouteflika (qu'il ne nomme jamais mais qu'il désigne par "mon successeur") ainsi que par le "recul démocratique qui affaiblit le pays" et qui, selon lui, favorise l'avancée des islamistes.
L'ancien président ne pose aucune condition à sa candidature sauf celle de la transparence des urnes.
S'il était élu, Liamine Zéroual donnera la priorité au "retour à la démocratie" dans le pays. "J'ai été le premier président élu démocratiquement en Algérie et j'entends rester fidèle à ce choix populaire". Il a confié à ses hôtes que l'Algérie possède les hommes pour s'en sortir, il suffit juste de les libérer. Il s'est déclaré très déçu par l'opposition dite démocrate, citant comme exemple de défaillance, le cas de Said Sadi et du RCD.

L'autre chantier auquel s'attaquerait Zéroual est la corruption. "Je ne protègerai personne, quel que soit son rang. Ceux qui ont dilapidé les biens du peuple, rendront des comptes, ainsi que leurs familles, devant la justice."
Répliquant, dans une tribune libre parue dans le Quotidien d’Oran, au général à la retraite M. Rachid Benyellès, M. Ali Mebroukine, professeur d’enseignement supérieur et ancien collaborateur du président Liamine Zeroual, écrivait l'autre week-end : «Si Rachid Benyellès et bien d’autres personnalités politiques redoutent autant qu’ils le prétendent un nouveau mandat de Bouteflika, qu’ils se mobilisent et mobilisent les secteurs de l’opinion qui partagent leur diagnostic de la crise pour appeler à une candidature du démocrate Liamine Zeroual.»

Selon l'auteur de l'article, Liamine Zéroual "a mis à profit ces dix dernières années pour réfléchir aux principales questions du développement, de la sécurité, des relations internationales, lisant beaucoup et s’informant à la meilleur source (…)», ajoutant que (…) "en cinq années (2009-2014), M. Liamine Zeroual peut faire accéder l’Algérie à un stade supérieur de son développement pour peu qu’il ait la liberté entière de choisir ses collaborateurs civils et militaires"

Source:lematindz.net

 

Adoption du projet de révision de la Constitution en Algérie


Le projet de révision de la Constitution algérienne a été adopté mercredi 12 novembre par le Parlement à une écrasante majorité, ouvrant la voie à un possible troisième mandat du président Abdelaziz Bouteflika au pouvoir depuis 1999.
Cinq-cents parlementaires ont voté en faveur du texte, vingt-et-un contre et huit se sont abstenus, selon le décompte officiel.
Le projet supprime en particulier la limitation des mandats présidentiels successifs que l'actuelle Constitution fixait à deux.

Elu en 1999 puis réélu en 2004, M. Bouteflika, 71 ans, n'a cependant jamais évoqué sa possible candidature à l'élection présidentielle prévue en avril 2009.
La liste n'est pas close;on va encore nous ressortir d'autres  septagénaires. A  quand un véritable changement?


Voir les commentaires

PS:Vol au dessus d'un nid de corbeaux.

Publié le par fethiok

 

 

 

Enfin Hollande s'exprime;il appelle Aubry et Royal "au sang froid".

Pendant ce temps les autres corbeaux; qui ont mis le PS à genoux, doivent se réjouir.

Voir les commentaires

Et pendant ce temps là.....à l'assemblée algérienne

Publié le par fethiok

Bouteflika s’offre le 3e mandat



C’est donc aujourd’hui mercredi que le Parlement algérien scellera, définitivement, le sort de la prochaine élection présidentielle d’avril 2009 avec la reconduction d’Abdelaziz Bouteflika à la tête de l’Etat. Car c’est de cela qu’il s’agit en définitive par cette réunion des deux chambres (APNSénat) au palais des Nations, exactement comme cela se faisait sous la IV République en France avant que de Gaulle — idole de Bouteflika comme il l’avouera lui-même — n’instaure le suffrage universelle en 1958 ! En se prononçant, avec le verdict que l’on devine, sur «le projet de la révision partielle et conjoncturelle», le Parlement ne fait, en fait, qu’exécuter l’acte I d’une révision «complète et durable» que Bouteflika projette pour fin 2009.
En gros, le projet qu’avalise le Parlement – à l’exception du RCD – contient deux choses : faire sauter le verrou de la limitation des mandats du fameux article 74 introduit par Zeroual en 1996 ainsi que la suppression de la fonction de chef du gouvernement à laquelle on substitue celle de Premier ministre. Avec délégation de certains pouvoirs à ce dernier. Si Ahmed Ouyahia est d’ores et déjà assuré d’assumer ladite fonction, l’on croit savoir, en tout cas à se fier à des sources bien informées, qu’il sera secondé par un seul vice- Premier ministre qui échoira au FLN. Un homme du président, fort probablement Belkhadem ou même Tayeb Louh. Donc la mission sera de faire contrepoids à l’actuel chef du gouvernement. Car cette révision est, également, l’aboutissement «d’âpres et fragiles» négociations au sommet entre les deux grands clans au pouvoir.

Source: Le Soir d'Algérie.

Voir les commentaires

Un mot pour Henri

Publié le par fethiok

Depuis  quelques jours je n'avais plus de nouvelles de Henri.Et j'apprends aujourd'hui que son avant bras a été partiellement happé par une scie circulaire.Rendez lui visite sur son site et témoignez lui votre sympathie.C'est un grand Monsieur.Merci.
http://www.algeriepyrenees.com

Voir les commentaires

Solution des mots cachés du 30 octobre

Publié le par fethiok

 


Il s'agissait de trouver 25 prix Nobel de la Paix.










On g
ara,fatigués,la jeep à un chemin en croix. Rougeoyants sous le soleil, on espérait voir un pékin grâce à qui on aurait su où l'on avait fait un écart. Errant par là, un gars nous lança :"Il fallait sortir casqués, bleusaille de journaliste ! Venez à ma casbah croquer un encas sinon vous serez affamés. Quand Igor bat chev al, gorets et moutons, la viande est tendre !" On a posé notre barda. Là, il a martyrisé de façon carabinée nos estomacs; le cabri andalou au menu, on s'était demandé laconiques, s'il avait, dans le but de nous affamer, été resalé dans la cuisine du hadj. Ouh aux mauvais esprits et à ceux qui comme des makis, singeront notre hôte! Nous venions pour faire la rencontre d'un anticolonialiste lauréat du Nobel, on donnait ces récompenses à date fixe, une fois l'an. N'anticipons pas, mais on avait espéré soumettre à la rédaction un article avant la remise du prix. Sous un superbe ginkgo, on interviewa le savant à son institut universitaire. Il était ravi de rejoindre ces noms fameux...

Arafat -Croix Rouge -King(Martin luther)- Carter -Casques Bleus- HCR -Cassin -Gorbatchev -Al Gore -Dalaï Lama -Rabin -Briand Mandela -Mère Teresa -Jouhaux -Kissinger -Dunant -Sadate -Annan Peres -ONU- Begin- Tutu -MSF

Voir les commentaires

Et à l'inusable...B

Publié le par fethiok

linkEt à l'inusable...B link


Le président Bouteflika (1937-....) annonce la révision de la constitution : Le troisième mandat se précise.
 

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 51 > >>