Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poème oublié... et toujours d'actualité

Publié le par fethiok

Vous, les pauvres,

Dites-moi

Si la vie

N'est pas une garce!

 

Ah! Dire que

Vous êtes les indispensables!...

 

Ouvriers, gens modestes

Pourquoi les gros

Vous étouffent-ils en leur graisse

Malsaine de profiteurs?

 

Ouvriers,

Les premiers à la tâche,

Les premiers au combat,

Les premiers au sacrifice,

Et les premiers dans la détresse...

 

Ouvriers,

Mes frères au front songeur,

Je voudrais tant

Mettre un juste laurier,

 

A vos gloires posthumes

De sacrifiés.

- La grosse machine humaine

A beuglé sur leurs têtes,

Et vente à leurs oreilles

Le soupir gémissant des perclus !...

 

Au foyer ingrat

D’une infernale société,

Vous rentrez exténués,

Sans un réconfort

 

Pour vos cœurs de « bétail pensif »…

Et vos bras,

Vos bras sains et lourds de sueur,

Vos bras portent le calvaire

De vos existences de renoncement !

         Soliloque 1946

 Kateb YACINE (Constantine 1929-Grenoble 1989)

Commenter cet article
J
<br /> rien de nouveau sous le soleil..<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Bonjour,Fethi<br /> Matta halidh!<br /> Vibrant ce poeme!je trouve que cela rend homage à la problématique incessante et absolue, des pauvres prolétaires(tier monde compris)ainsi qu un grand salut, à l ame ,probablement pas paisible, de<br /> notre grand et emblématique, Kateb Yacine!<br /> Grisaillerie triste ,à Montréal, mais al galb est ailleurs..n est ce pas!<br /> Je t embrasse<br /> mounia<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Bonjour Fethi !<br /> Merci pour ce texte d'un écrivain dont je ne connais que des bribes de textes pour avoir écouté une émission qui lui a été consacrée(rediffusion) il y a quelques mois sur France culture.Mais je<br /> sais qu'il bénéficie d'une grande réputation.<br /> Bonne fin de semaine.<br /> P.S :et dire que les bonnes âmes aux commandes de l'outil de production les traitent de fainéants parfois ! (je parle des ouvriers).<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Des mots encore tellement actuels!!!...merci pour cette âme solidaire, ce poème interventif qui se fait de plus en plus rare...une douce journée.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Le genre de texte qui ne se démode pas. A+<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Texte très fort<br /> La question se pose encore aujourd'hui<br /> Il me semble que leur mettre un juste laurier c'est permettre aujourd'hui encore qu'on ne s'endorme pas, malgré la fatigue et tous les malgré, mais comme eux qu'on continue à avoir un rapport de<br /> force pour éviter que la société ne profite qu'à certains contre tous.<br /> <br /> chaleureusement<br /> <br /> frédéric<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> et toujours d'actualité . je connaissais pas . bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Ce beau poème est toujours d'actualité!! Bon dimanche<br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> Magnifique poème<br /> Bizzzzzzzzzzzz<br /> ZAZA<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> un texte bien reel une vertie qui n echappe pas aux yeux et au quotidien<br /> merci bone soiree a beintot<br /> <br /> <br />
Répondre