Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Islam:Trop de tensions(2)

Publié le par fethiok

Les conflits entre sunnites et chiites risquent de déstabiliser le monde arabe. Mais l’Iran, qui joue au pyromane, peut aussi prendre feu.

 

Afin de mettre un terme à l’escalade des tensions entre sunnites et chiites, les rassemblements ont été interdits au Koweït. On en était arrivé là après des déclarations outrageantes de la part d’une personne qu’on ne peut que qualifier d’extrémiste à propos de la personne d’Aïcha [épouse de Mahomet et ennemie du calife Ali, considéré comme le père du chiisme ]. Finalement, le chiite Yasser Habib, auteur de ces déclarations incendiaires, qui vit à Londres, s’est vu retirer sa nationalité koweïtienne.

Au même moment, à Bahreïn un chiite a été déchu de sa nationalité et un autre a été interdit de prêche. Au Liban, on assiste à des attaques en règle contre les sunnites. Et au Yémen, des rebelles houthistes [chiites] se drapent de l’idéologie du velayat-e faqih [doctrine politique en vigueur en Iran, justifiant la suprématie du religieux sur le politique]. En Irak, on entend des voix réclamant que le pouvoir reste aux mains des chiites, démocratie ou pas… A qui profite toute cette agitation ?

En premier lieu, nous ne pouvons, à chaque fois qu’un extrémiste a envie de faire parler de lui, accepter de mettre en danger la stabilité de nos pays. De tels extrémistes existent des deux côtés, et l’outrance, d’où qu’elle vienne, engendre l’outrance. Il faut raison garder et éviter les généralisations. En second lieu, il est de notre intérêt de renforcer le concept de citoyenneté, de vivre-ensemble et de droit à la différence. Il en va de la responsabilité des gouvernements. Evidemment, les médias doivent prendre soin de ne pas verser de l’huile sur le feu. Toutefois, nous ne pouvons passer sous silence le rôle dangereux que joue l’Iran dans la région. Il faut le dénoncer sans pour autant courir le risque d’une déstabilisation. La stabilité est un bienfait précieux.

De même, la consolidation de l’idée de citoyenneté ne signifie pas baisser les bras devant ceux qui portent atteinte aux religions ou qui insultent les prophètes, les compagnons ou les épouses de Mahomet. Il faut cependant garder son sang-froid et ne pas accorder à tel ou tel comportement plus d’importance qu’il n’en mérite. Ceux qui veulent faire vibrer la corde du confessionnalisme oublient que, tôt ou tard, ils en seront les principales victimes. Car l’Iran lui-même est une mosaïque d’ethnies et risque plus que quiconque d’être déstabilisé. Il en va de même pour d’autres Etats au Moyen-Orient.

 

Source: Courrier International

Commenter cet article