Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Films sur la "Guerre d'Algérie":Une longue histoire de censure à la française

Publié le par fethiok

En pleine révolution algérienne, la France avait voté une loi en 1955 interdisant la

diffusion de textes ou de matières radiophoniques ou autre traitant de la « guerre d'Algérie », sous un angle non officiel.

 

Entre 1954 et 1962, les autorités françaises avaient décidé la censure des journaux, notamment ceux qui évoquaient les actes de torture, sous le prétexte d'«atteinte au moral de l'armée». La Question d'Henri Alleg et La Gangrène de Bachir Boumaza, parus en 1958 chez les éditions de Minuit et qui dénoncent

la torture en Algérie, sont immédiatement censurés.

 

> Le petit soldat, de Jean Luc Godard (1960),

censuré jusqu'en 1963

 

> La Bataille d'Alger, de Gillo Pontecorvo

(1965), censuré jusqu'en 1971

 

> 58 2/B de Guy Chalon de 1959 sur le

retour d'un rappelé court métrage censuré.

 

> Secteur postal 89.098 de Durand court

métrage censuré. Vision de la séparation d'un

couple durant la guerre d'Algérie.

 

>Les distractions de Jacques Dupont en

1961.

 

> Les lâches vivent d'espoir de Claude

Bernard Aubert en 1961. Une scène du film est

censurée.

 

>Octobre à Paris d'Armand Panijel de 1962

sur les manifestations des Algériens en France

en octobre 1961. Censuré.

 

> Tu ne tueras point de Claude Autant-Lara

sur un objecteur de conscience en 1961.

Interdit en France.

 

> Le combat dans l'île d'Alain Cavalier de

1961 dénonce les pratiques de l'OAS. Censuré.

 

> La belle vie de Robert Enrico de 1963

dénonce les parachutistes lors d'une scène

d'un passage à tabac à Marseille. Censuré.

 

> Muriel ou le temps du retour d'Alain

Resnais 1963. Dénonce la torture en Algérie.

Prix de la critique au Festival de Venise.

 

> Madame Jeanne de Jacques- André Bizet

de 1966. La vie de Jeanne d'Arc qui laisse

apparaître une scène de torture sur une

femme algérienne par un parachutiste

français. Film interdit.

 

>Les désaccords d'Evian, en 1966 de

Raymond Lefèvre; ce film montre plusieurs

visions de la guerre d'Algérie.

 

> Elise ou la vraie vie de Michel

Drachen1970 évoque un amour impossible

entre une française et un ouvrier algérien.

Interdit pour un an.

 

> Avoir 20 ans dans les Aurès de René

Vautier de1972. Des soldats pris dans des

opérations meurtrières, censuré deux ans.

 

> Nuit Noire d'Alain Tasma qui montre le

massacre des immigrés à Paris le 17 octobre

1961, censuré jusqu'en 1964.

 

> L’Algérie et l'Algérie en flammes (1955 et

1958) courts métrages censurés de René

Vautier.

 

> J'ai 8 ans de Yann Le Masson et René

Vautier. Film qui montre les dessins des

enfants qui ont vécu la guerre et qui sont

réfugiés dans les camps en Tunisie 1960.

Censuré.

 

Le loi votée en 1955 est toujours en vigueur.

Commenter cet article

karim 05/06/2010 15:39


moi je sui fier de mon peys qui est l'algerie dernierement on parle beaucoup des algerien musulman etc...malheuresement ce sont des props péjoratives qui sortent de leur bouche mais au moins nous
on dit ce que lon pense et on pense ce qu'on sit maschallah mon frere continue ainsi


LAMYGALE86 24/05/2010 09:15


pourquoi tant de censures !!!! pourquoi ne pas dire la vérité ? La france aurait elle trop honte trop de mains sales !!! Je suis française mariée a un algérien et j'ai honte de mon pays .........
amitiés frére


Michel 13/05/2010 11:11


Même Claude Autant Lara, gauchiste notoire!....