Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Commémoration du 17 octobre 1961 à Grenoble

Publié le par fethiok

Jarrie 3632

Jarrie 3641

Jarrie 3644

Jarrie 3646

Jarrie 3655

Jarrie 3659

Nous étions environ 500 personnes pour le combat contre l'OUBLI.

Commenter cet article

londiche 26/10/2011 07:01


"Le FLN est donc bien le Responsable indirectement de ce drame"
Admettons, mais alors, qui en est directement responsable ? La France -celle que chantait Ferrat- le sait bien, elle qui tous les ans se souvient.


Le Prétorien 25/10/2011 07:53


Nous allons vous rafraichir la mémoire pour expliquer ces drames.Au cours des mois précédents, 22 policiers sont tombés en France métropolitaine sous les balles des commandos du FLN (Front de
Libération Nationale), l'un des mouvements qui revendiquent l'indépendance des trois départements algériens.

Les syndicats de policiers réclament davantage de fermeté de la part du préfet de police de Paris, Maurice Papon. Le 5 octobre, celui-ci demande aux travailleurs algériens de ne plus circuler de
nuit dans la capitale. Il autorise aussi l'interpellation de tout musulman de jour comme de nuit.

Pour protester contre ce couvre-feu discriminatoire, la Fédération de France du FLN appelle les Algériens de la région parisienne à manifester pacifiquement, avec femmes et enfants, le 17 octobre,
à 20h30, sur les Champs-Élysées.

Une manifestation nocturne à deux pas du palais de l'Élysée et de l'Assemblée nationale, avec une police chauffée à blanc par les attentats dont elle a été victime, c'est le drame assuré !

Le FLN veut user de cette provocation pour prendre le dessus sur le mouvement rival du MNA. Il ne lui déplaîrait pas non plus que la France soit mise en accusation sur la scène internationale.

Le général de Gaulle, président de la République, y voit non sans raison une pression inadmissible sur les négociateurs français et indépendantistes qui traitent à Évian du futur statut de
l'Algérie. Le principe de l'indépendance est acquis mais les négociations achoppent sur le statut du Sahara. Le président donne carte blanche à Maurice Papon pour interdire la manifestation et la
disperser par tous les moyens. Le préfet peut dire à ses hommes : «Désormais, vous êtes couverts !» Les policiers ne se le font pas dire deux fois...

Malgré l'interdiction, les Algériens des banlieues ouvrières, généralement de pauvres gens, convergent vers le centre de la capitale, souvent poussés de force par les militants du FLN. Les cadres
du parti se gardent bien quant à eux de participer à la manifestation. Le drame survient comme prévu. Les forces de l'ordre affrontent sans ménagement les manifestants et les embarquent vers les
commissariats pour les rouer de coups plus à leur aise. Des manifestants sont même jetés dans la Seine !
Le FLN est donc bien le RESPONSABLE indirectement de ce drame.


londiche 22/10/2011 15:08


A lundi donc.


londiche 21/10/2011 21:02


m' aurais-tu oublié pour la photo de ma rencontre avec un ancien camarade de travail ?


fethiok 21/10/2011 21:11



Bonsoir Georges... Je n'ai pas oublié... envoie moi ton mail.... je ne le retrouve plus et si tu peux ,passe lundi à Pays'Ages...on fait une après midi photo



biker06 18/10/2011 17:47


Hello Fethi
Bon ! on va dire que c'est deja pas mal ..... mais , celui que les francais vénerent et qu'ils appellent le general de gaule , il a beaucoup de sang sur les mains avec les harkis .... Un general
que je deteste au plus haut point !
@ + Pat


Belbe 18/10/2011 17:29


un combat légitime


SONYA 18/10/2011 14:16


il y a des parties de l'histoire qu'il ne faut pas oublier
une petite bise pour te souhaiter une douce journée

en esoérant qu'elle sera ensoleillée et ponctuée de douceur



•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•


Sabine 18/10/2011 11:07


Vraiment émouvant ...Il ne faut pas oublier, JAMAIS !
Je me joins par le coeur et en silence à ce mouvement .........
Que ta semaine soit douce féthi, je t'embrasse bien fort : Sabine.