Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chauvin?

Publié le par fethiok

Les chti sont géniaux

Un Marseillais, un Breton et un Chti découvrent un génie.

Le Génie leur dit : "Jetez n'importe quoi dans l'océan si je le retrouve vous mourrez !

Si je ne le retrouve pas vous deviendrez l'homme le plus heureux du monde."

Le Marseillais jette un cure-dent au large du Frioul, le génie le retrouve, le Marseillais meurt.

Le Breton jette un clou à la Pointe du Raz, le génie le retrouve, le breton meurt aussi.

Le Chti jette quelque chose au large de Boulogne sur mer.

Le génie cherche, cherche, cherche, recherche et recherche encore.

A bout de force, le génie lui demande : "Qu'as-tu jeté ?"

Le Chti lui répond : "Hé Biloute, un Efferalgan !!!"

  

Le syndrome corse

C'est un homme que sa femme envoie consulter le médecin parce qu'il n'arrive pas à faire tout le boulot qu'il doit faire dans sa maison : tondre la pelouse, repeindre la cuisine, etc.

Le docteur lui fait un examen complet.

Lorsque tout a été passé en revue, le gars dit à son docteur :

- Allez-y, dites-moi la vérité, je suis prêt à tout entendre. Qu'est-ce que j'ai ?

Et l'homme de l'art lui répond :

- Eh bien, pour vous parler tout à fait franchement, vous êtes fainéant !

- D'accord, je préfère ça... Mais vous n'auriez pas un terme médical pour ça que je puisse donner à ma femme ?

Esprit breton

"Un cultivateur breton demeurait juste à côté de la frontière normande et son voisin d'à côté était un Normand. Les deux gars s'étaient toujours bien entendus, jusqu'à ce qu'un événement fâcheux vienne troubler cette harmonie.

Le Breton avait une poule qui pondait tous les matins et il allait ramasser l'oeuf frais pour son déjeuner.
Un beau matin, le Breton aperçoit sa poule sur le terrain du Normand. Elle pond son oeuf et le Normand le ramasse.

Le Breton sort de la maison en vitesse et demande au Normand de lui redonner l'oeuf. Celui-ci refuse car, dit-il, l'oeuf a été pondu sur sa propriété et lui appartient donc. Les deux hommes argumentent pendant un bon moment, jusqu'à ce que le Breton propose une solution.

- Ecoute... Nous, en Bretagne, quand on a un litige qu'on ne peut pas régler et qu'on n'a pas de juge pour trancher, on utilise la méthode des couilles dures.

- C'est quoi ça ?!? demande le Normand.

- C'est bien simple. Je te donne un coup de pied dans les couilles et je calcule combien de temps ça te prend pour te relever. Ensuite, tu me donnes un coup de pied dans les couilles et tu calcules combien de temps ça me prend pour me relever. Celui qui s'est relevé le plus vite a gagné. Le Normand accepte. Le Breton s'en va mettre ses bottes de construction, se prend un élan en courant et donne un bon coup de pied dans les couilles du Normand. Le pauvre gars tombe par terre et hurle de douleur... Il lui faut plus de trente minutes pour se relever. Lorsqu'il a finalement réussi se relever, il dit : "A mon tour maintenant !"

Le Breton répond : "Non, c'est bon ! Tu peux l'garder ton oeuf !"

"Moralité de l'histoire, c'est qu'il ne faut pas faire chier un Breton."

Marseillais et exploit de chasse

C'est un marseillais qui raconte à ses potes ses exploits de chasse :

Un jour, dans la foret, je suis tombé nez à nez avec un sanglier.

Sans mentir, il faisait au moins 600 kg, con, le sanglier.

Quand il a commencé à charger, tè, j'ai pas hésité, j'ai pris mon fusil, j'ai mis 1 seule cartouche, et j'ai tiré pile entre les 2 yeux !! Je vous jure, il s'est écroulé immédiatement, con.

Ensuite, j'ai sorti mon couteau de survie ( la lame fait au moins 30 cm!! ), et j'ai découpé une cuisse.

Bonne mère, j'ai mis la cuisse énorme sur mon épaule, et j'ai laissé le reste de la carcasse.

Sur le chemin du retour, je tombe nez a nez avec un superbe cerf !! Sans mentir, il faisait au moins 500 kg, ce cerf.

J'ai pas hésité un instant, bonne mère, j'ai posé la cuisse de sanglier, j'ai pris mon fusil, j'ai mis 1 seule cartouche, et j'ai tiré pile entre les 2 yeux !! Je vous jure, il s'est écroulé immédiatement, con.

Ensuite, j'ai sorti mon couteau de survie ( la lame fait au moins 40 cm!! ), et j'ai découpé un cuisseau.

J'ai mis les 2 cuisses sur mes épaules, et j'ai laissé le reste de la carcasse, bonne mère.

A ce moment, le téléphone sonne.

Il va décrocher, discute un peu, puis, après avoir raccroché, retourne voir ses potes :

"J' en étais où de mon histoire, les gars ?"

Les autres : "Ben con, tu avais les 2 cuisses sur les épaules..."

"Ah oui !! Et ben la, j'ai penché ma tête, et je lui ai bouffé la chatte à cette salope !!! "

 

Français et Belge


Un Français rencontre un Belge et lui demande :

- Tu connais la différence entre un Belge et un miroir ?

- Euh...non !

- Ben le miroir il réfléchit !

Le Belge ne s'avoue pas vaincu et rétorque au Français :

- Tu connais la différence entre un Français et un miroir ?

- Non, qu'est ce que c'est ?

- C'est que le miroir est poli !

 

 

Marché de dupes

 

Un maire décide de faire repeindre la façade de la mairie.

Il lance un appel d'offres puis on lui présente 3 devis : un anglais, un allemand et un français.

Le devis de l'Anglais s'élève à 3 millions d'euros, celui de l'Allemand à 6 millions, et celui du Français à 9 millions.

Devant de telles différences, il convoque les trois entrepreneurs séparément, pour qu'ils détaillent leurs estimations !

- L'Anglais dit qu'il utilise de la peinture acrylique pour extérieurs en deux couches pour 1 million, pour les échafaudages, les brosses, équipements divers et assurances : 1 million, et le million restant c'est la main d'oeuvre.

- L'Allemand justifie son devis en disant qu'il est meilleur peintre, qu'il utilise des peintures de polyuréthane en trois couches, dont le coût s'élève à 3 millions. Les échafaudages et autres matériels, équipements et assurances coûtent 2 millions, et le million restant c'est la main d'oeuvre.

- Le dernier est celui du français qui gagne finalement l'appel d'offres, Le Maire estime qu'il présente le devis le mieux justifié. Le Français lui a présenté comme suit : Monsieur le Maire : 3 millions pour vous, 3 autres pour moi, et les 3 restants, nous les donnons à l'Anglais pour qu'il nous peigne la façade.

TOUTE RESSEMBLANCE AVEC LA VIE POLITIQUE DE VOTRE COMMUNE (ou de celles des environs ) SERAIT PURE COÏNCIDENCE !!!


 


 

Commenter cet article

Michel 17/08/2010 08:28


Les devis, c'est du vécu


JOSY 16/08/2010 20:43


on doit en rire ou en pleurer ?


ZAZA 16/08/2010 19:14


Merci pour cette publication truculente. Bises


Fantaisie 16/08/2010 17:50


Après ce petit moment réconfortant je te souhaite une très bonne soirée


biker06 16/08/2010 15:15


J'aime bien le marseillais et la chasse !!
Tiens un marseillais ! pool
@ + Pat